Appareils sanitaires et de traitement d'eau : comment raccorder l'évacuation et le trop plein ?

Les appareils de traitement d'eau (adoucisseurs, osmoseurs, ...) et les appareils sanitaires avec une évacuation d'eau doivent être raccordés à un système d'évacuation. Cela permet d'éviter toutes contaminations des équipements et toutes remontés d'odeurs.



La réglementation

Appareils sanitaires et de traitement d'eau : comment raccorder l'évacuation et le trop plein ?
Evacuations
Tous les appareils avec une évacuation d’eau sont concernés par les exigences liées aux évacuations d’eau.
Le terme “eau usée” comprend deux types de rejets : les eaux ménagères (écoulement des éviers, baignoires, lavabos, douches et appareils ménagers) qui sont rejetées dans les descentes et les eaux vannes (rejet des W-C) qui sont évacuées dans des chutes d’eaux vannes ou chutes d’aisance.

Afin de préserver l’hygiène et la santé publique, des règles sanitaires strictes précisent les exigences. Ces règles sont, entre autres, définies dans un fascicule appelé “Règlement sanitaire départemental”. Chaque département possède son propre règlement sanitaire établi à partir du règlement sanitaire type.

Les DTU (Documents Techniques Unifiés)
Les réseaux d’évacuation doivent également respecter les exigences d’installation telles que définies dans les DTU :
  • DTU 60.2 : Canalisation en fonte - Evacuation d’eaux usées, d’eaux pluviales et d’eaux vannes
  • DTU 60.11 : Règles de calcul des installations de plomberie sanitaire et des installations d’évacuation des eaux pluviales
  • DTU 60.32 : Canalisations en polychlorure de vinyle non plastifié - Evacuation d’eaux pluviales
  • DTU 60.33 : Canalisations en polychlorure de vinyle non plastifié - Evacuation d’eaux usées et d’eaux vannes
  • DTU 65.10 : Canalisations d’eau chaude ou froide sous pression et canalisations d’évacuation d’eaux usées et d’eaux pluviales à l’intérieur des bâtiments.

L'installation

Appareils sanitaires et de traitement d'eau : comment raccorder l'évacuation et le trop plein ?
Appareils sanitaires
Tous les règlements sanitaires exigent que les orifices de vidange des appareils sanitaires soient pourvus d’un système d’occlusion hydraulique, c’est-à-dire un siphon, conforme aux normes françaises, assurant une garde d’eau permanente de 50 mm en général, parfois un peu moins. Ce dispositif évite les remontées d’odeurs depuis les évacuations en aval.

Des siphons spécifiques permettent de raccorder tous les appareils ménagers. Le siphon s’installe sur un système de vidange comprenant une bonde (partie visible dans le sanitaire), obturée par un bouchon ou clapet, et la chape de liaison qui permet de raccorder le siphon.

Appareils de traitement d’eau
Les systèmes de traitement d'eau doivent être raccordés à un système d’évacuation pourvu d’un système de rupture de charge pour éviter une contamination des équipements par migration bactérienne. Il est fortement conseillé de doter les appareils de traitement d’eau de canalisations translucides afin de pouvoir voir au travers la présence de dépôts ; il est éventuellement conseillé de changer la canalisation d’évacuation.

Pour les adoucisseurs d'eau, il n’existe pas sur le marché de systèmes standards homologués. Cependant, certaines sociétés de traitement d’eau mettent à disposition un système de raccordement avec une rupture de charge limitant en effets les risques de contamination.

Ils se présentent sous la forme d’un siphon équipé d’un bec de raccordement en lieu et place du siphon d’un évier par exemple. Ce système est correct pour le raccordement d’un osmoseur d'eau installé sous un évier ; mais pour le raccordement d’un adoucisseur, il est nécessaire d’avoir un bac ou un évier à proximité. Il existe actuellement plusieurs systèmes de rupture de charge sur le marché ; certains de ces systèmes font l’objet d’une certification, d’autres sont généralement des réalisations personnelles ne relevant pas d’une certification ou d’un agrément et mis en service par des installateurs locaux.

Enfin, certains systèmes sont des produits manufacturés n’ayant pas de certifications. Le principe étant d’établir une séparation entre la connexion et le raccordement à l’évacuation permettant d’éviter la migration bactériologique, cette séparation étant obtenue par l’intermédiaire d’une garde d’air d’une hauteur de 20 mm minimum.

Appareils sanitaires et de traitement d'eau : comment raccorder l'évacuation et le trop plein ?

RECOMMANDATION

Les évacuations par le bas
Les évacuations par le bas ou à hauteur ne posent généralement pas de problèmes si ce n’est de bien veiller à monter le système de rupture de charge.
Le seul risque rencontré est un phénomène de bruit d’écoulement. En cas de bruit, il est alors possible de monter un brise jet dans le tube d’évacuation qui permettra à l’eau, non pas de s’écouler verticalement, mais avec une incidence de manière à ce que le jet soit dirigé vers le bord du tube. Il est aussi possible de donner une incidence au tube d’évacuation du système de rupture de charge, afin de diriger le flux sur le bord du tube.

Pour tout renseignement supplémentaire sur l'accordement de l'évacuation, vous pouvez nous contacter.

Egalement, vous pouvez commander un siphon pour votre adoucisseur d'eau ou votre osmoseur d'eau.