L’osmose inverse : un traitement efficace pour lutter contre les résidus médicamenteux


L’osmose inverse : un traitement efficace pour lutter contre les résidus médicamenteux
De nombreuses analyses réalisées par les agences sanitaires prouvent que l’eau que nous buvons contient des résidus médicamenteux.

Si, de fait, il n’existe pas de normes légales quant au taux de résidus susceptibles de présenter un risque sanitaire et aux limites tolérées par notre organisme. Les substances médicamenteuses, ne sont pas mesurées de manière systématique par les autorités. Plusieurs médicaments sont aujourd’hui retrouvés dans les eaux des rivières et les nappes phréatiques, car les stations d’épuration ne sont pas suffisamment équipées pour les éliminer.

Il faut savoir que cette pollution médicamenteuse vient s’ajouter aux divers polluants déjà présents dans l’eau qui coule du robinet : pesticides, nitrates, plomb, cuivre, chlore, etc.

La technologie d'osmose inverse permet une filtration des molécules dans l'eau à une échelle de 1500 à 4500 fois plus réduite que la micro-filtration et élimine les résidus de médicaments, comme les antidépresseurs, les antibiotiques, les hormones, les produits de chimiothérapie, les somnifères, les hypolipémiants, etc...

Ce système de purification permet effectivement un filtrage très fin qui ne laisse passer que les molécules d'eau.


L’osmose inverse : un traitement efficace pour lutter contre les résidus médicamenteux
Un osmoseur du type Binature permet la purification de l'eau de réseau et constitue un excellent moyen de lutter contre les résidus médicamenteux. Installé sous l'évier de la cuisine et connecté sur le tuyau d'alimentation d'eau froide, Binature va traiter et purifier l'eau que vous consommez.

Au delà de la santé et de l'hygiène, cet appareil garantit une qualité d'eau de boisson exceptionnelle.

> Télécharger la fiche produit