Le métabolisme des sels dissous dans l'eau


Le métabolisme des sels dissous dans l'eau
Médecins, nutritionnistes et mères de familles le savent : un apport suffisant de calcium est indispensable à la santé humaine. Et pas seulement pour la femme allaitante et les enfants en période de croissance ; il est nécessaire tout au long de notre vie et particulièrement pour compenser la décalcification progressive due au vieillissement.
Mais les sels de calcium dissous dans l'eau de boisson de ne sont que assimilés par l'organisme humain.
Même chargée en calcaire, l'eau n'apporte qu'une faible partie du calcium nécessaires aux besoins de la personne (1)(2).
C'est principalement le lait avec ses produits dérivés (beurres, fromages...), ainsi que de nombreux aliments tels que les fruits et légumes secs, chocolat, poissons gras et fruits de mer, abats, pain complet, qui fournissent l'essentiel du calcium assimilable par le corps humain (3).
Le rôle de l'eau dans l'apport en calcium est tout à fait marginal. C'est pourquoi, on ne constate pas de carence calcique imputable à l'eau dans les régions où celle-ci est naturellement douce.
En fait, l'apport minéral des eaux est très faible par rapport à l'apport alimentaire et ne compte guère dans notre équilibre.
Pour autant, le Code de Déontologie de la Chambre Professionnelle recommande pour la boisson et la cuisine l'utilisation de l'eau de la distribution ou d'une eau en bouteille spécifique dans les cas médicaux à régime hypsodés sévères (2).
Une question souvent posée concerne l'effet du sodium apporté en remplacement du calcium et magnésium. il est admis que l'hypertension peut être aggravée par un apport excessif de Sodium (Na+) en cas de déficience cardiaque congestive chronique et comporter aussi des risques pour le nourrisson, mais l'apport de sodium par l'eau n'est pas capable d'induire de l'hypertension dans la population générale : il a été estimé en moyenne en Europe à 2% (max 6%) de l'apport alimentaire en sel de sodium.

(1) "Intérêts pour la santé des minéraux de l'eau. Comparaison de la biodisponibilité du calcium d'une eau minérale bicarbonatée calcique et de produits laitiers frais par la méthode du double marquage isotopique stable (Cahier Ass. Sci. Europ. Eau et Santé 1996) pages 31-36.
(2) Entretien de Bichat 1999.
(3) "Données actuelles sur les quantités de substances minérales ingérées par l'homme par ses aliments." ; Hardness of drinking water and health, pages 213-285 (Proc. Sym., Commission des Communautés Européennes).