Les conséquences à terme d’un réseau de chauffage non protégé


Une eau de qualité est essentielle au bon fonctionnement des systèmes de chauffage. Elle a également une influence sur le rendement énergétique des installations. Avec le temps, l’entartrage et d’embouage peuvent obstruer les réseaux de chauffage. Quelles sont alors les conséquences de ces différents phénomènes sur les réseaux de chauffage ?

Débris dans le circulateur
Les débris dans le circulateur augmentent l’usure des installations. Cela peut également augmenter le bruit.

Boue noire magnétique dans le radiateur
La boue peut défavoriser l'échange thermique, car elle rend la circulation d’eau dans les radiateurs, les planchers chauffants ou le générateur de chauffage plus difficile. Elle peut donc engendrer des zones froides.

Blocages des robinets thermostatiques des radiateurs
Un réseau mal entretenu peut engendrer un dysfonctionnement des robinets et un manque d'eau dans le radiateur.

Percement des radiateurs
Un réseau de chauffage non protégé peut engendrer le percement des radiateurs et l'apparition de fuite.

Production de gaz dans les radiateurs
Les gaz présents dans les radiateurs installés sur des réseaux de chauffage non protégés entraînent une baisse de température.

Boue dans les planchers chauffants
La boue présente dans les planchers réduit le débit. Elle obstrue également les tubes du plancher.

Dépôts de tartre dans la chaudière
Réduisent le bilan énergétique, provoquent des gaz, des bruits et augmentent la facture d'énergie.