Règles de maintenance des adoucisseurs d’après le CSTB


I Carnet de maintenance des adoucisseurs

Règles de maintenance des adoucisseurs d’après le CSTB
Contenu minimum du carnet de maintenance

Procédure :
  • Coordonnées du service en charge de la maintenance ou des réparations
  • Coordonnées du fournisseur de sel (conformément à la circulaire du 28 mars 2000, ce produit doit être conforme à la norme NF 973)
  • Caractéristiques de l'appareil : année de construction, modèle (les notices sont parfois communes à plusieurs appareils, la plaque signalétique n'est pas toujours visible)
  • Instructions de réglage et d'entretien* (en particulier programmation de la régénération)
  • Instructions de maintenance préventive*
  • Fiches de sécurité des produits employés, en particulier si l'adoucisseur est muni d'un dispositif automatique de dosage de produit désinfectant.

*En général, ces instructions sont dans le manuel d'utilisation

II Installation des adoucisseurs

Procédure d'installation

Compétence : TECH

Procédure :
  • Les adoucisseurs doivent être installés par des professionnels de la plomberie.
Rappel : L'article R. 1321-55 du Code de la Santé Publique spécifie que tout traitement mis en oeuvre dans les installations collectives ne doit concerner qu'une partie de l'installation, de telle sorte que le consommateur final puisse disposer d'une eau froide non soumise à ce traitement complémentaire.

Procédure de mise en étant de fonctionnement

Compétence : SPEC_TRA/T

Procédure :
  • Les adoucisseurs doivent être mis en état de fonctionnement et réglés par des professionnels qualifiés. La certification CSTBat Service "maintenant des adoucisseurs " est un moyen de preuve de cette qualification.

III Surveillance des adoucisseurs

Compétence : BASE

Procédure : Contrôle du sel
  • Vérifier les provisions en sel pour la régénération de l'adoucisseur. Conformément à la circulaire du 28 mars 2000, ce produit doit être conforme à la norme NF EN 973;
  • La marque NF est un moyen de preuve de cette conformité;
  • Contrôler et remettre à niveau le sel dans le bac de préparation de la saumure. Vérifier qu'il est bien consommé.

IV Entretien des adoucisseurs

Règles de maintenance des adoucisseurs d’après le CSTB
Examen de l'environnement

Compétence : BASE

Fréquence :
Installation catégorie 1 : contrôle semestriel
Installation catégorie 2 : contrôle trimestriel
Établissement de santé : contrôle trimestriel

Procédure :
- Hygiène du local de traitement
  • Vérifier l'aération et la propreté générale des locaux (chapitre IV. fiche N°1 - Instructions communes)
  • Vérifier la température du local (éviter les zones surchauffées
  • Vérifier que le sel n'est pas stocké dans un endroit humide
  • Vérifier que le couvercle du bac est fermé
  • Contrôler sur le carnet les annotations de l'entretien courant quant à l'hygiène du local

- Contrôle du filtre
Voir fiche n°5
  • Rincer le bipasse du filtre
lVidanger le bipasse en éliminant l'eau vers un réseau d'évacuation]l

- Manchette témoins
Voir chapitre IV, fiche n°8

- Contrôle des évacuations

  • Vérifier qu'aucun élément ne gêne l'évacuation des eaux de rejet de l'adoucisseur et du bac à sel

Contrôle de fonctionnement de l'adoucisseur

Compétence : TECH

Fréquence :
Installation catégorie 1 : contrôle semestriel
Installation catégorie 2 : contrôle trimestriel
Établissement de santé : contrôle trimestriel

Procédure :
Contrôle de fonctionnement
  • Lancer les phases de travail et en contrôler le bon fonctionnement :
- la phase de fonctionnement normal
- les différentes phases de régénération

Contrôle du TH
  • Prélever et analyser l'eau en sortie d'adoucisseur et après mélange eau brute - eau adoucie, selon le schéma fourni par l'installateur.
  • En sortie d'adoucisseur, la valeur du TH doit être de 0°f. Si ce n'est pas le cas, lancer une régénération en suivant les instruction d'entretien de l'appareil.
  • En aval du mitigeage, le TH est usuellement réglé entre 6°f et 15°f selon la nature des matériaux et matériels (se référer à la documentation de l'appareil). Le cas échéant, modifier le réglage de la vanne de cépage.
  • Si une régénération ou des réglages sont nécessaires, analyser à nouveau l'eau afin de vérifier l'impact de l'opération

Analyses de chlorures (une fois par an)
  • Après la régénération, analyser les chlorures dans l'eau, en amont et en sortie d'adoucisseur. Il ne doit pas y avoir de fuite de chlorures (pas de concentration en chlorures sur la sortie supérieure à celle en entrée)

Contrôle du compteur (s'il existe)
  • Relever l'index du compteur et le noter sur le carnet d'entretien;
  • Calculer le volume d'eau adoucie par jour et le comparer aux moyennes précédentes;
  • Contrôler le fonctionnement du compteur (il doit tourner lorsqu'on provoque une consommation d'eau)

Contrôle du programmateur (s'il existe)
  • Contrôler le raccordement électrique de l'adoucisseur
  • Contrôler l'heure indiquée par l'horloge (s'il en existe une) et au besoin l'ajuster
  • Contrôler la programmation : heure et jour de régénération (en mode chronologique) ou heure et volume de démarrage de la régénération (en mode volumétrique)
  • Ajuster si nécessaire
  • Noter sur le carnet d'entretien tout incident et toute modification de la programmation

Noter l'opération et tout incident éventuel dans le carnet d'entretien de l'adoucisseur


Bilan matière (sel)

Compétence : TECH

Fréquence :
Installation catégorie 1 : -
Installation catégorie 2 : bilan trimestriel
Établissement de santé : bilan trimestriel

Procédure :
  • Relever les index compteur sur le carnet d'entretien à l'intervalle du trimestre et en déduire la consommation sur la période
  • Relever sur le carnet d'entretien la totalité des masses de sel remises dans le bac à sel pendant la période
  • Calculer la quantité de sel consommé par m3 d'eau adoucie en kg/m3
  • Diviser cette valeur par la différence entre le TH de l'eau brute et celui après mitigeage (exprimés en °f). Le résultat doit être inférieur ou égal à 30g de sel par m3 d'eau adoucie.
  • Si la valeur est notoirement différente, rechercher la cause (absence de livraison ou mauvais réglage) et mettre en place les actions correctives.


Nettoyage et maintien du bac à sel en bonnes conditions sanitaires

Compétence : TECH

Fréquence :
Tout les 6 à 12 mois selon la capacité du bac (se référer à la notice technique)
Cette opération doit être exécutée une fois que le bac à sel ne contient plus que de la saumure. Ne jamais recharger un bac à sel avec du sel extrait du bac.

Procédure :
  • Avant toute opération, bipasser l'appareil
  • Faire aspirer manuellement l'adoucisseur pour vider la quasi-totalité de la saumure
  • Démonter et nettoyer le dispositif de saumurage
  • Éliminer mécaniquement les dépôts résiduels sur les parois du bac
  • Lessiver les parois du bac avec une solution désinfectante (eau de Javel, solution de peroxydes). En cas d'emploi de produit chloré, se référer à l'annexe 2 pour calcul de la dose
  • Rincer le bac et le vider
  • Remonter le dispositif de saumurage
  • Assurer un renvoi d'eau automatique
  • Recharger en sel
  • Remettre en service

V Révision / contrôle de conformité

Contrôle des protections anti-retour

Compétence : TECH

Fréquence : voir chapitre VI

Procédure : voir chapitre VI


Maintien des résines en bonnes conditions sanitaires

Compétence : TECH

Fréquence :
Installation catégorie 1 : tous les 2 ans*
Installation catégorie 2 : annuelle
Établissement de santé : annuelle

* remarque : le réglement de certification de la marque CSTBat Service impose un nettoyage annuel des résines avec un désinfectant.

Utiliser de préférence un produit de nettoyage recommandé par les fabricants de résine. L'usage de chlore en concentration importante peut entraîner une dégradation des résines échangeuses d'ions.

Procédure :
  • Avant tout opération bipasser l'appareil
  • Démonter et nettoyer le dispositif de saumurage
  • Installer le dispositif de saumurage dans un seau contenant la solution désinfectante (voir mode opératoire dans le manuel technique de l'adoucisseur ou du produit utilisé)
  • Respecter le temps de contact
  • Déclencher manuellement une aspiration (phase de saumurage)
  • Remonter le dispositif de saumurage
  • Pour rincer, mettre l'adoucisseur en rinçage lent jusqu'à ce qu'il n'y ait plus de traces de désinfectant à l'égout
  • Remettre en service


Vérification et remise en état des résines

Compétence : SPEC TRAIT

Fréquence :

Installation catégorie 1 : tous les 5 ans
Installation catégorie 2 : tous les 5 ans
Établissement de santé : tous les 5 ans

Procédure :
  • Faire réaliser la vérification par un spécialiste. Le cas échéant compléter le volume.
Règles de maintenance des adoucisseurs d’après le CSTB