EAU EN BOUTEILLE VS EAU DU ROBINET


Selon votre région et selon la période, l’eau du robinet peut être plus ou moins chargée en chlore afin de détruire les bactéries. La quantité de chlore présente dans l’eau est normalement très faible et ne représente pas de risque immédiat pour la santé. Néanmoins, sa consommsation régulière et prolongée n'est pas sans exclure des problèmes sur le corps humain (cancer, troubles cardiaques ou vieillissement précoce). Par contre, ce dont nous sommes sûrs, c'est qu'il donne un goût très désagréable à l’eau. Pour éviter cela, il suffit de mettre l’eau au réfrigérateur durant 1h pour que le chlore s’échappe sous forme de gaz. De la même manière, si le calcaire donne un goût désagréable à l’eau, il est en revanche sans danger sur la santé.

Rajouté à cela on relève la présence de résidus médicamenteux, pesticides et herbicides dans l'eau du robinet et là aussi de façon très inagales selon les types de régions.

Parlons maintenant des eaux minérales. D'une manière générale, elles doivent être consommées de façon limitée car elles sont souvent trop riches en sodium et autres minéraux. Certaines seraient même refusées si elles provenaient d'un réseau public de distribution à cause de leur trop fort taux en minéraux. L’argument mis en avant par ces eaux est le rajout de calcium ou de magnésium afin d'en limiter les carences. Mais il faut savoir que l’assimilation du calcium et du magnésium de ces eaux est faible. Elles ne présentent donc que très peu d’intérêt et ne doivent surtout pas faire l’objet d’une consommation quotidienne. Lorsque l’on est carencé, l’eau minérale n’est pas une solution : les solutions doivent être trouvées à travers une meilleure alimentation.

De plus, l’eau en bouteille de nombreuses marques est contaminée par de minuscules particules de plastique qui se détachent et migrent dans l’eau. Le risque de transfert des particules vers les aliments est d’autant plus élevé avec la chaleur et la lumière qui contribuent à la dégradation du plastique. Pour le moment, les dangers sur notre santé sont encore méconnus et des études approfondies sont nécessaires pour savoir si l’on doit réellement s’inquiéter de leur présence.

Du côté de  l’environnement, l'eau en bouteille n'est pas non plus la bonne solution puisqu'elle est extrêmement énergivore. Entre le transport des matières premières, le processus de fabrication, et l’acheminement vers les grandes surfaces, c’est un bilan de 8kg de CO2 rejetés par litre d’eau. C’est à dire autant qu’une voiture qui roule 80 km, pour une seule bouteille d’1,5L.

Sans parler bien-sûr de la pollution qu'entraine, une fois consommée, la bouteille en plastique. Même si elle n'est pas jetée dans la nature, il faut savoir que la décharge et l’incinération sont des options également polluantes car elles libèrent des toxines dans le sol que nous cultivons et dans l’air que nous respirons.

Le choix est donc évident : consommer de l'eau du robinet tout en restant vigilant sur sa composition en fonction des lieux d'habitation. C'est la raison pour laquelle il est conseillé d'installer chez soit un système de filtration adapté qui vous enlevera au minimum le chlore, les pesticides et herbicides. L'eau retrouvera son goût naturel et vous effecturez en plus de réélles économies...l'eau du robinet est 200 fois moins chère que l'eau en bouteille !