Installation d’un adoucisseur dans les logements collectifs


Bien diagnostiquer le besoin pour réaliser le bon dimensionnement

Aujourd’hui dans les cahiers de clauses techniques particulières de construction de logements collectifs neufs, il est souvent demandé de prévoir l’installation, lorsqu’il s’agit d’un chauffage collectif, d'adoucisseurs pour protéger le circuit de production d’eau chaude sanitaire mais également pour prévoir le remplissage d’appoint du circuit de chauffage.

Dès lors, il est très important pour l'installateur de bien diagnostiquer les besoins du logement collectif pour prescrire l'adoucisseur le plus adapté.

Quelles sont alors les questions à se poser pour bien dimensionner un adoucisseur ?

Il faut bien évidemment au départ confirmer que le logement collectif est bien sur un traitement d'eau de réseau.

1. Les éléments pour dimensionner le volume de résine : Que protège-t-on ?

  • Eau froide et eau chaude sanitaire
  • Eau chaude sanitaire
  • Boucle de chauffage...

Il faut s'assurer du taux de TH en entrée et du taux de th souhaité en sortie.


2. Les éléments pour calculer le débit en m3/h : Quel est le nombre et le type de logements puis de points d’eau dans les logements ?

  • Douche, baignoire, lavabo, évier, lave-vaisselle…
  • Quand vous n'avez pas ces éléments pour calculer le débit, le diamètre de la canalisation où sera installé l'adoucisseur est un indicateur. (Attention l'arrivée générale peut-être en 2 pouces sur un immeuble, mais l'arrivée d'eau pour la production d’eau chaude sanitaire où sera installé l'adoucisseur sera par exemple en 1 pouce ¼. On choisira donc comme indication le diamètre de 1 pouce ¼.)

En ce qui concerne l’estimation de la consommation, généralement elle est basée sur 2,5 personnes par logement. Elle se situe entre 0,075 et 0,1 m3 par personne et par jour.

3. L’abaissement du TH : Quels sont les taux en entrée et en sortie ?

  • pour ECS entre 10 et 15° TH
  • Dans le cas où l'on demande deux sorties de TH, il faut préconiser une vanne d'équilibrage qui sert de vanne de mixing

Bien installer l’adoucisseur

Installation d’un adoucisseur dans les logements collectifs
Il faut préciser au client que ces préconisations ont pour but :
  • de se mettre en conformité avec les DTU ,
  • d'assurer le bon fonctionnement et l'optimisation de l’installation et de l’adoucisseur
  • d'assurer également sa longévité

L'adoucisseur doit être installé dans un endroit propre et sec à l'abri du gel et des très fortes températures. Il doit être accessible aussi bien pour son entretien que pour ajouter les charges de sel.

En amont de l'adoucisseur, il est nécessaire d’installer dans l’ordre :
  • un réducteur de pression
  • un clapet antipollution
  • un filtre à sédiment
  • un robinet de puisage (pour la mesure de dureté en entrée)

L'adoucisseur doit être monté sur flexibles. L'installation d'un by-pass est fortement recommandée pour faciliter l'installation, l'entretien et les interventions sur l'appareil, sans être amené à couper l'arrivée d'eau générale.

En sortie de l'adoucisseur il est nécessaire d’installer :
  • un robinet de puisage (pour la mesure de dureté en sortie)
  • un clapet antiretour
  • un siphon avec une garde d’air

L'évacuation doit se faire à l'égout de manière gravitaire, si l'évacuation est en hauteur, il faut une pompe de relevage, avec un débit au minima à celui du débit du rejet à l'égout.



Talassa est présent pour vous accompagner lors des dimensionnements de vos installations.
N’hésitez pas à nous contacter afin d’être mis en relation avec notre ingénieur technique spécialisé en calcul des dimensionnements
Profitez également de notre module de formation dédié à la pose d'adoucisseur pour dans les environnements collectifs.


Nous contacter