eau-du-robinet-eau-potable-risque-santé

Les impacts de la sécheresse sur notre eau potable : déconseillée aux nourrissons de moins de 6 mois.

La sécheresse est provoquée par un manque de précipitations liées à la météo. Mais aussi par la demande d'eau quotidienne utilisée par l'Homme dont les agriculteurs ou l'arrosage des jardins. Cela se caractérise par un déficit d'eau observé sur une période qui a de nombreuses conséquences sur l'environnement.

Près de 30 départements ont dû prendre des mesures de restrictions de l'usage de l'eau dès le 17 août, jusqu'à n'autoriser que les usages prioritaires pour notre santé : l'eau potable. Attention néanmoins aux risques qu'elle représente !

L'information circule au sein de la métropole lilloise depuis le 17 septembre, qui déconseille fortement l’utilisation de l'eau du robinet pour les nourrissons de moins de six mois. En effet, les fortes sécheresses qui ont touchées une bonne partie de la France et particulièrement le Nord ont asséché certaines réserves dans lesquelles l'eau est habituellement puisée.

La métropole a donc dû puiser dans les nappes phréatiques, riches en perchlorate. "Les teneurs en perchlorate vont franchir le seuil de 4 microgrammes par litre".

C'est pourquoi, l'eau du robinet est déconseillée pour les bébés de moins de six mois durant quelques semaines. Par mesure de précaution bien sûr. L'inquiétude grandit aussi chez les parents et chacun est amené à se poser la question sur la qualité de l'eau et son avenir.

L'achat de bouteilles d'eau n'est évidemment pas la solution puisqu'elle contribue sous forme de déchet plastique à être le plus gros polluant de notre planète.

Les pouvoirs publics devront prendre en compte ces paramètres et apporter des solutions nouvelles en matière de traitement d'eau dans les communes. Savoir comment traiter la bactérie ou les substances toxiques présentent dans l’eau que nous buvons au quotidien, doit devenir une priorité.

Les professionnels du traitement d'eau qui défendent l'eau de réseau peuvent apporter des solutions en amont pour les communes mais aussi chez chacun d'entre nous.

De nombreuses solutions de purification d'eau existent pour le particulier, comme de simples filtres à charbon actifs qui traiteront le chlore, les pesticides ou herbicides mais aussi des osmoseurs qui retiennent les bactéries présentes dans l'eau qui coule de votre robinet.

Et rappelons que l'eau de réseau en France est bonne et ne nécessite en aucun cas le recours à l'eau en bouteille qui elle-même ne passerait même pas tous les tests requis !

Voir toutes les actualités