Le calcaire dans la salle de bain


Tuyaux obstrués, résistances abimées, dépôts blanchâtres sur les installations sanitaires et les robinetteries sont des signes d'une eau trop calcaire. Elle se matérialise en dépôt de tarte mais a également un impact sur la consommation d'eau et d'électricité.

Pourquoi le tartre est présent dans votre salle de bain ?

Tout d’abord, qu’est-ce-qu’une eau calcaire ? C’est une eau dont le TH (titre hydrotimétrique), mesurant la présence de magnésium et de calcium, est supérieur à 15 degrés français.

Le calcaire est visible dans la salle de bain parce qu’il se précipite davantage dans l’eau chaude et apparaît donc sur les robinetteries et parois de douche.
Il est de plus en plus nuisible car les produits ont évolué (ex hydrotherapie), et sont de plus en plus performant (ex : mitigeurs avec économie d’eau intégrée) mais aussi de plus en plus sensible à la qualité de l’eau et notamment la quantité de calcaire présente dans l’eau.

Où retrouve-t-on le tartre dans la salle de bain ?

Le tartre va alors se déposer dans les canalisations, la tuyauterie mais vous pourrez également le voir apparaître sur vos sanitaires ou dans la douche. Le calcaire va engendrer un dépôt de tartre qui va s'agglomérer sur la robinetterie (le lavabo par exemple), le pommeau de douche ou les installations sanitaires telles que les toilettes. D'abord, le tartre peut apparaitre comme un problème esthétique mais il faut être vigilant car il entraîne un vieillissement prématuré et un dysfonctionnement des équipements (pommeaux de douches, robinets...)

La même vigilance doit s'appliquer aux autres pièces et équipements de la maison. En effet, le tartre et le calcaire touchent les résistances également des appareils électroménagers, lave-linge, lave-vaisselle et autres cafetières, qui vont alors s'exposer à de la surconsommation.

Quelles sont les conséquences du calcaire ?

Au delà de la surconsommation d'électricité et d'eau, le tarte va obstruer les canalisations et la tuyauterie (surtout ceux réservés à l'eau chaude). Le débit va diminuer et les risques de ruptures ou de fuites vont augmenter.

D'après, l'Union française des professionnels du traitement de l'eau "1 millimètre de dépôt de calcaire sur des tuyaux entartrés ou une résistance équivaut à 12% de consommation en plus".

Découvrez nos solutions pour lutter contre la calcaire !