10 MILLIONS D’EUROS ENGAGES : DES EPURATEURS D’AIR EN REGION AUVERGNE-RHONE-ALPES !

La semaine passée, a eu lieu une conférence de presse sur les enjeux liés au traitement de l’air. Le Président Laurent Wauquiez a annoncé que des dispositifs de purification de l’air, seront mis en place dans tous les collèges et lycées de la région Auvergne-Rhône-Alpes.  

 

Un communiqué transmis à l’AFP indique que "Ce plan représente un montant de 10 millions d'euros : cinq millions d'euros pour mettre en place ces dispositifs dans les 565 lycées publics et privés du territoire et cinq millions d'euros pour cofinancer, avec d'autres collectivités, ces équipements dans les écoles des communes, mais aussi dans les médiathèques, bibliothèques, maisons de santé".  

 

L’objectif : déployer rapidement ces dispositifs pour effectuer des tests à blanc pendant les vacances scolaires de la Toussaint afin de tout mettre en œuvre la mi-novembre. Les appareils proviennent exclusivement des entreprises de la région, d’ici un mois, 4000 à 5000 solutions devraient être mises en place.  

 

De nombreuses études prouvent que l’air est une source de propagation de la Covid-19. Traiter son air est donc un bon moyen de lutter contre le virus.  

 

Trois principales innovations pourront être mises en évidence :
    • La purification par ozone : traitement par gaz non toxique très efficace destruction des germes pathogènes.
    • La purification par photocatalyse : décomposition et la dégradation de polluants sous l'action de rayons lumineux à la surface d'un catalyseur. Cela permet de détruire les composés organiques volatils, les polluants inorganiques et les microorganismes.
    • La purification par le rayonnement UVC : utilisent des lampes spéciales qui émettent une lumière UVC d'une longueur d'onde particulière qui ont la capacité, en fonction de leur longueur, de perturber l'ADN des micro-organismes.
  •   La technologie à utiliser pour chaque établissement sera décidée après la concertation et le choix des proviseurs, a précisé le président de la Région. « L'Allemagne a une longueur d'avance dans ce domaine. Il y a donc un chemin à prendre », a déclaré M. Wauquiez, puisque « Les Allemands en installent depuis six à huit mois, ce n'est pas un hasard si leurs résultats sont meilleurs que les nôtres. On ne peut pas attendre la réaction de l'Etat. »  

     

    Les communes qui le souhaitent peuvent également s’équiper d’épurateurs d’air et les installer dans des écoles, des médiathèques ou des maisons de santé.  

     

    D’après le dernier bulletin épidémiologique de l'Agence régionale de santé Auvergne-Rhône-Alpes, les cas confirmés du Covid-19 sont les classes d’âge des 20-30 ans (25%) et des 10-20 ans (16%).   

     

    Soucieux de la qualité de l’air, l’entreprise TALASSA avait anticipé cette solution en commercialisant l’EMMO PUR 75 TR, déjà référencé par la région.  

     

    Pour rendre l’air de nos environnements intérieurs plus sain et plus confortable, cette solution est idéale pour le dépolluer des bactéries, virus, champignons, ainsi que des composés organiques volatils (ou des mauvaises odeurs).  

     

    Voir toutes les actualités